La Bible - La Vérité

LES-SIGNES-DES-TEMPS

Click here to edit subtitle

 

À Savoir Aussi À Propos De La Pâque Biblique

Pour bien comprendre l'histoire complète et l'importance capitale de cette fête et de sa célébration par TOUS les enfants de YAH, je vous propose de nous référer non seulement aux Écritures mais aussi à la HAGGADAH* messianique du SEDER de Pessah (le Repas spécial exclusivement assigné à cette fête).

De plus en plus de Chrétiens de par le monde, découvrant avec délices la Vérité concernant les Solennités / Moedim de l'Éternel et leur sens profond et perpétuel, se mettent en effet à participer avec révérence et joie au Seder [de Pessah] et, se faisant, ils découvrent avec fascination le magnifique Plan Divin en la personne de Yahshoua le Messie.

Les références Bibliques qui abordent la Pâque / Pessah sont d'ailleurs nombreuses aussi bien dans l'Alliance d'Origine que dans l'Alliance Renouvelée / Nouvelle Alliance. :

Près d'une vingtaine de mentions qui sont également liées à la Fête des Pains Sans Levain (Matzot) dans l'Ancien Testament” (l'Alliance d'Origine) et l'on trouve environ 35 mentions directes ou indirectes dans le Nouveau Testament” (la Nouvelle Allliance / l'Alliance Renouvelée)!

La référence de base qui raconte l'origine et l'histoire de Pessah se trouve dans le Livre de la Genèse au chapitre 12 (lire le chapitre en entier). En substance l'Éternel parle à Moïse et IL lui explique que la dernière des plaies qui affligera l'Égypte et qui fera flancher le Pharaon Ramsès sera brutale mais qu'une fois encore, les enfants d'Israël ne seront pas touchés à la CONDITION EXPRESSE que : au 10e jour du mois d'ABIB / NISAN** chaque chef de famille des tribus de Jacob-Israel prenne un “agneau ou un chevreau sans défaut, un mâle âgé d’un an”, qu'il “le garde jusqu’au quatorzième jour de ce mois”, et que ce jour-là, tout l’ensemble de la communauté d’Israël “immole ces agneaux à la nuit tombante, en prenne le sang pour le badigeonner sur les deux montants et le linteau de la porte des maisons où il sera mangé”. “La viande de l'agneau ou à défaut, celle du chevreau devra être rôtie et mangée cette nuit-là à la hâte avec des pains sans levain et des herbes amères”. (Exode 12:1-8). Les instructions de YAHUAH sont aussi bien précises quant aux vêtements qui devront être portés, laissant entendre l’ordre imminent de départ.

11 Vous la mangerez de cette manière : les reins ceints,

les chaussures aux pieds et le bâton en main,

et vous la mangerez avec précipitation :

ce sera la pâque que l’on célébrera en l'honneur de l'Éternel

Exode 12:11

Pourquoi des insructions si précises? Car de l'exécution parfaite des ordres de Yah dépendrait la survie de chaque famille, tout comme de la vie et de la mort parfaites de Yahshoua dépendraient notre délivrance du péché et notre vie éternelle avec Lui. En effet, chaque premier-né d'Egypte, homme et animal, serait frappé de mort soudaine et seul le sang sur les linteaux et les montants des portes couvrirait les enfants d'Israël leur donnant l'immunité et la mort passerait AU DESSUS d'eux sans les toucher:

 

12 Je parcourrai l’Égypte cette nuit-là et je frapperai tout premier-né dans le pays,

homme et bête, et j’exercerai ainsi mes jugements contre tous les dieux de l’Égypte;

je suis l’Éternel. 

13 Le sang sera pour vous un signe sur les maisons où vous serez;

je verrai le sang, je passerai par-dessus vous.

Ainsi le fléau destructeur ne vous atteindra pas lorsque je frapperai l’Égypte.

Exode 12:12-13

Le mot hébreu “Pessah” rendu par Pâque vient d’un terme signifiant: passer par-dessus.


Tout se passa tel que l'Eternel l'avait dit et une fois le peuple d'Égypte, du pharaon au commun des mortels, frappé par la mort et le deuil, Ramsès convoqua Moïse en pleine nuit et lui ordonna de prendre son peuple et de quitter son pays immédiatement de crainte que l'Égypte ne soit totalement anéantie.

(CLIQUER)